4.12.13

WATER ROCKS


Les paysages se calques aux eaux transparentes, je dois avouer que je ne sais par où commencer. Bangkok, Phnom Penh, Sihanoukville. Quand tu arrives à Phnom Penh, à travers le désordre ordonné du traffic tu peux palper l'énergie qui s'en dégage. Les rues sont bondées, les cambodgiens vivent dehors, sur les trottoirs, cuisinent par terre, n'importe où, les odeurs se mêlent à la pollution et rien ne semble déranger leur train de vie paisible intérieur. A l'arrière des commerces, les femmes changent les couchent de leur bébé, sortent de la douche, se peignent sous le regard indifférent des passants, au restaurant le patron regarde sa série comme s'il était sur son canapé, les moines, tous vêtus d'orange circulent entre ce monde et dans une spiritualité omniprésente la superstition règne.
A Sihanoukville, au sud, le temps change et à seulement deux heures de bateau tu te coupes du monde sur une île quasi déserte sans aucun réseau ou média à ta portée. Se recentrer. S'écouter. Entendre la nature vivre et les cigales chanter. Le sud du Cambodge c'est la Thailande 40 ans avant. Peu de touristes, une verdure à perte de vue, des eaux turquoises et des fonds marins extraordinaires. Seul bémol : les déchets. 
Next Stop - Laos.

2 commentaires:

Mirc TheMamsShow a dit…

tes photos sont superbes et donnent tellement envie =) bisous

La Babouche a dit…

J'ai voyagé un peu (beaucoup) avec toi, dans ma grisaille parisienne, tu a illuminé ma journée, et éveillé ma jalousie : c'est quoi ce teint magnifique et cette mine si jolie ?
Je t'embrasse ma jolie